Deutsch Français

Notre histoire

30 ans d’anniversaire de la boucherie Götschmann-Zbinden à Giffers

 

Quand, en 1948, Joseph Zbinden a repris la boucherie de son père et en a construit une nouvelle peu après, il a maintenu la tradition de la spécialisation dans les saucisses et le jambon. Des animaux en bonne santé, qui venaient de nos régions rurales, et un grand nombre d’épices naturels étaient la recette du succès de ses spécialités, comme par exemple les saucisses en paires ou les saucisses paysannes, qui sont encore préparées aujourd’hui selon la recette traditionnelle.

Le 1er janvier 1980, Elisabeth et Raphael Götschmann, représentants de la 3e génération, ont hérité de l’exploitation familiale de la part du beau-père Joseph Zbinden. A partir de ce moment, ils ont maîtrisé ensemble de nombreux changements et surmonté beaucoup d’obstacles juridiques. Ils ont en particulier investi beaucoup de temps et d’énergie dans l’expansion de l’affaire et la modernisation du bâtiment.

En plus des deux employés à plein temps, des deux apprentis et des quelques extras, ce sont aujourd’hui encore surtout des membres de la famille qui collaborent à l’affaire et n’hésitent pas à mettre la main à la pâte dès qu’ils le peuvent.

In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Avec un plaisir et une fierté immenses, il nous est permis d’annoncer que les trois enfants Petra, Stefan et Romano travaillent dans l’exploitation parentale, de sorte que la continuité de la boucherie est assurée.
Romano en particulier a bien tiré son épingle du jeu. Il a déjà gagné différentes médailles d’or aux IFFA et a depuis réussi à convaincre plusieurs revendeurs de commercialiser ses produits.

Le remarquable lapin de Pâques en salami, notamment, est très apprécié des clients. Il est préparé avec de la viande locale, de manière traditionnelle, fumé dans la borne et apporte une touche créative à l’assortiment classique de Pâques.

Etant donné que ces lapins de Pâques en salami ne nécessitent pas de réfrigération, ils sont envoyés par la Poste dans des conditions spéciales à d’autres boucheries.